27 juin 2009

Il est dans la nature du moi d'étouffer

Dans la mesure où nous sommes des êtres de signes, utiliser les signes, change, modifie, approfondit notre être ; il serait selon notre être réel d'écouter de la musique classique constamment, mais nous peinons au-delà d'une certaine capacité d'attention : ainsi nous avons inventé une musique qui puisse nous accompagner quotidiennement. Il faut bien marquer l'ampleur du phénomène ; c'est une musique qui joue le corps, qui suit pas à pas le corps lui-même ; comportement compris. Où l'on voit que dans ce monde-là, le signe est... [Lire la suite]
Posté par zwardoz à 22:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2009

Wittgenstein, l'autre que l'on montre et comment

    Ce que Wittgenstein appelle le mystique me semble être la réalité du monde ; que le monde soit, cela lui est éberluant. Il s'aperçoit d'autant qu'il en est extrêmement doué, que la logique, cad l'essence du pensable, ne peut pas être comprise elle-même dans une autre expression ; il faudrait un métalangage ; on ne peut pas penser la pensée, sauf à la résoudre d’autre chose ; l’esprit absolu par ex ; (ce qui il est vrai ne dit rien … cad « rien », mais par contre dit énormément de réalités au-dedans ; une fois... [Lire la suite]
Posté par zwardoz à 01:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juin 2009

La forêt cache l'arbre

    En somme les intérêts humains immédiats anéantissent la transmission idéale ; ce qui consiste à bifurquer la     saine rationalité au profit d’un intérêt(s) structurel de groupe.         Etant entendu que cette saine universalité n’existe pas encore dans toutes les déterminations et que par conséquent l’intérêt humain grégaire de Sens s’y substitue. Mais aussi que ce Sens agrégé fera spontanément tout pour détourner les affleurements rationnels ; y compris dans des sociétés... [Lire la suite]
Posté par zwardoz à 00:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2009

Qu'est-ce que l'universel ?

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1073750139 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal ... [Lire la suite]
Posté par zwardoz à 19:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juin 2009

De la rareté à l'abondance des signes

    Il se pourrait que l’on ne perçoive que la disparité de la philosophie ; ça parle de tout n’importe comment. La vérité est que ça se poursuit et se continue adéquatement dans tous les textes, et la pluralité est en fait une progression invincible.         D’avoir inventé dans le langage une partie spécifique qui « pense », inaugure littéralement toute la suite historique humaine qui viendra ; dans la représentation humaine est proposée le Savoir comme idéal et même comme idéal unique ;... [Lire la suite]
Posté par zwardoz à 22:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]