11 juillet 2008

La superposition philosophique

Vous vous fondez sur un savoir potentiel qui n’existe pas (encore) ; il existera peut-être un jour un tel savoir, total, mais même alors ce savoir ne nous dira pas ce qu’il faut en faire. Vous considérez que si il n’y a pas savoir (objectif et scientifique) , il n’y a pas lieu de dire, de parler ; on peut parler poésie ou littérature, mais aucun autre savoir ne peut entrer en concurrence avec le savoir scientifique ; ce qui est de fait faux ; puisqu’il va s’agir d’organiser la vie humaine, individuelle et collective, à... [Lire la suite]
Posté par zwardoz à 16:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juillet 2008

Le principe du décentrement

Il ne faut pas penser par blocs, monolithiquement. L’homme est ceci, cela, contraintes et pré programmations, génétique et autres corps, et alors ? Ne croyez-vous pas que la réalité, toute réalité, est complexe ? Et que donc l'être humain est d'autant une réalité multiple ? Vous admettez des composantes, des tas, comme autant de niveaux divers, qui pourtant forment une unité, en chacun, mais il ne vous vient pas que l'une de ces unifications est décentrée ; cad constitue son propre centre. Par ex, le... [Lire la suite]
Posté par zwardoz à 14:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2008

L'esprit vivant, de vérité formelle

Il faut peut-être s'habituer à ce que la raison ne soit pas à qui que ce soit, mais entre les gens, au milieu, avec plus ou moins le concours de tous ; que chacun défende son point de vue jusqu'au bout , même avec mauvaise foi, (parce qu'un point de vue est toujours fondé quelque part, pourvu qu'il soit un peu argumenté, de fût-ce que d'une raison spécifique) est la finalité pour tout un chacun,   mais on sait bien que c'est le mouvement dans lequel on est pris (cad dans l'expression généralisée) qui nous influe et nous reflue... [Lire la suite]
Posté par zwardoz à 23:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juin 2008

Le libre dynamique

Il est vraie que théoriquement, cad dans l'esprit et pour l'esprit, la liberté est infinie, comme volonté , et est ainsi sa propre certitude. C'est sur cette certitude qu'elle se développe ; en quoi se savoir libre, par ex dans son statut social, est essentiel (un serf limite de fait sa liberté à son statut inférieur, pas un citoyen), mais aussi individuellement et psychologiquement. On n'est pas spontanément libre ou plutôt notre adaptabilité est restreinte, à la spontanéité , si elle se sait pas psychologiquement ; par... [Lire la suite]
Posté par zwardoz à 12:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juin 2008

Après Kant et Hegel

    Il est devenu très difficile de penser selon l’Etre ….         Après Kant et Hegel, c’est même quasi impossible ; ceci étant dit si l’on veut s’en tenir à la tradition philosophique occidentale la plus serrée et précise ; il est d’autres traditions, et dans notre espace à nous beaucoup de points de vue, mais perso j’admets intégralement la précision de Kant et Hegel.         Et donc l’être est ce que l’on peut concevoir comme tel. Cad que c’est une idée. Soit une... [Lire la suite]
Posté par zwardoz à 23:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2008

liberté et déterminisme

Le libre suppose quoi ? Ontologiquement s'entend, Il suppose que la réalité n'est pas écrite ... et que, de par le fait, il n'est aucun moyen de Savoir a priori. Que donc le libre consiste à s'adapter intelligemment (plus il y a d'intelligence des choses, plus on est libre) mais cela reste totalement relatif. Et essentiellement relatif à l'appréciation de chacun ; ce qui est le fondement démocratique mais aussi psychologique pour tout "moi". Qu’entre les mois, il n’est pas cependant de... [Lire la suite]
Posté par zwardoz à 14:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2008

de la démocratie, qui eût été

Il ne sert à rien de critiquer la démocratie, tant que l'on n'essaie pas d'en saisir l'essence (et il n’est pas certain que nous soyons bien avancés dans la compréhension de cette essence , la « démocratie » , qui de par son évidence pourrait bien ne pas être si évidente … les évidences sont toujours des manques à comprendre, et sortir ainsi de ce « régime le moins mauvais » , saisit uniquement selon un trait négatif et non pas dans sa positivité dont on ne sait pas jusqu’où elle s’étend).  Si on en saisit ... [Lire la suite]
Posté par zwardoz à 18:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2008

Hegel selon l'être

    "La vérité de la conscience, c'est la conscience de soi et celle-ci est le fondement de celle-là, de sorte que dans l'existence, toute conscience d'un objet est conscience de soi. Je connais l'objet comme mien (c'est ma représentation), donc en lui, je me connais. L'expression de la conscience de soi, c'est Moi=Moi ; liberté abstraite, idéalité pure, elle est donc sans réalité, car elle-même étant son objet, n'en est pas un puisqu'il n'y a pas de différence entre lui et elle."      ... [Lire la suite]
Posté par zwardoz à 14:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2008

De la mort

Il n'y a pas seulement une peur de la mort ; elle est une impossibilité pour notre être. Qui ne peut pas imaginer, intentionnaliser, qu'il ne soit pas , puisque lorsqu'il pense il est toujours là, toujours déjà là, et encore il existe (pour lui-même) après toute espèce de pensée Notre être est un, comment pourrait-il imaginer que cet Un se termine ?   Ainsi la mort n'indique pas seulement notre finitude, ou plus exactement il faut préciser ce que "finitude" signifie ; la mort nous force à faire... [Lire la suite]
Posté par zwardoz à 13:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2008

la philosophie déplace le pion unique

 Je voudrais bien qu'on soit libre, là comme ça, tout d'un coup ... et à jamais... (C’est le "à jamais " qui cause problème) et tant mieux pour vous, si cela vous est arrivé Ah satori, satori… Il faut croire que l’expérience de Sartre, de Descartes (et ses hallucinations existentielles) s’est « démocratisée » … Mais je n'aime pas l'idée que « cela», le libre, ne puisse pas bouleverser, ou, soyons raisonnable, ne puisse pas modifier la réalité ... donc il faut entrer dans la réalité et la... [Lire la suite]
Posté par zwardoz à 19:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]